La police fait une importante saisie

Les forces de défenses et de sécurité de Dabompa viennent de mettre le grappin sur un colis de chanvre indien en provenance de la préfecture de Forécariah. Les intéressés ont été présentés ce vendredi à la presse dans les locaux dudit commissariat.

 Mamadou samba Barry, commissaire central est revenu sur les faits :  «C’est en exécution de la mission régalienne à savoir la protection des personnes et leurs biens et la lutte permanente contre toute forme de violence de criminalité que nous commissariat central de Dabompa en rapport avec la coordination générale des Bac en organisant des patrouilles nocturnes avons mis le grappin sur le minibus que vous avez derrière moi, qui contenait des chanvres indiens en prévenance de Forécariah, conduit par Aboubacar Camara, et à bord un groupe de femme qui venait d’un marché hebdomadaire. Le chauffeur a reconnu les faits. Mais le minibus est sans plaque. Le chauffeur dit que c’est son patron qui lui a confié ces marchandises du nom de Alia Camara. Il devait donc déposer ces colis dans un endroit à Forécariah »

Mamadama Camara l’une des passagers a déclaré de n’avoir jamais eu connaissance de ces colis.  « Moi je ne connais rien dans cette affaire, je n’ai jamais vu ces colis.  Moi je vends le charbon, la banane et le manioc. Nous sommes juste des mères de famille qui cherchent à nourrir sa famille. Nous venons de Bènna, ils nous ont pris au village, nous venions très serrer dans la voiture mais on prend courage puisque ce n’est pas tous les chauffeurs qui acceptent d’embarquer les bagages, mais les colis là j’ignorais l’existence. » affirme-t-elle.

Pour le moment, le maître chauffeur nommé alia Camara n’a toujours pas été identifié par ces agents.

Fatoumata Camara

Leave A Reply

Your email address will not be published.