Siguiri: une mère de 5 enfants meurt suite à un avortement. 

Le drame, s’est produit dans la matinée de ce mercredi 27 septembre 2023, dans la sous-préfecture de Doko situé à environ 55 km de la préfecture de Siguiri. C’est le corps sans vie d’une mère de famille, mariée et âgée d’une trentaine d’année qui a été découvert morte dans sa chambre après avoir tenté de faire un avortement. Joint au téléphone, Djanko Dansoko, journaliste résident dans cette localité explique.



« La femme a quitté son mari à Lola pour venir travailler ici à Siguiri précisément dans la sous-préfecture de Doko. Donc, le travail qu’elle faisait ici est la prostitution. Elle partait dans les bars et motels à la recherche de l’argent dans le but de satisfaire ces besoins. Au cours de cette activité, elle est tombée enceinte. Or, bientôt elle devait se retourner à Lola pour rejoindre son mari, c’est là qu’elle a préféré partir dans une clinique de la place pour avorter. Mais du jour au lendemain, la situation de la dame s’aggravait, c’est ainsi que son médecin traitant qui travaillait en coulisses avec elle, l’a abandonnée et a disparu. Pire que ça, il a déposé la femme dans sa propre chambre et c’est là qu’elle restait et a rendu l’âme dans sa propre chambre. Il y avait plein de produits qu’elle détenait et prenait pour retrouver sa santé »



Il faut préciser, la victime du drame répond au nom de Seny, en provenance de la préfecture de Lola, mariée et mère de 5 enfants.



Kokoly joseph Kolié, correspondant régional à Kankan.

Leave A Reply

Your email address will not be published.