“Diffamation” contre le chef de l’Etat : les commissaires de la HAC Djénè et Tawel envoyés en prison

Leurs excuses n’ont finalement rien donné. Les deux commissaires de la Haute Autorité de la Communication (HAC) passeront ce mardi leur première nuit à la Maison centrale de de Coronthie suite à une plainte de l’Etat guinéen pour « diffamation ».

Ibrahima Tawel Camara et Djéné Diaby ont été longuement auditionnés au tribunal de première instance de Kaloum avant d’être placés sous mandat de dépôt, selon une source proche du dossier.

La semaine dernière, lors d’une mission de sensibilisation de proximité à Kankan, les deux commissaires avaient indiqué que des patrons de presse dont les médias ont été récemment fermés avaient reçu de fortes sommes des mains du président de la transition le général Mamadi Doumbouya. Indiquant que ce dernier « est prêt à tous les sacrifices pour se maintenir au pouvoir ». Une sortie jugée scandaleuse par leur institution qui s’est vite désolidarisée avant de les suspendre pour « faute lourde » et leur interdire tout séjour à la HAC.

Mediaguinee.com

Leave A Reply

Your email address will not be published.