Dabompa: un militaire tue le fils de son grand frère après une dispute

À Dabompa Plateau, pour montrer sa colère lors d’une discussion avec son frère, un élément des forces spéciales utilise son arme et finalement la balle atteint mortellement l’enfant de ce dernier. Les faits se sont produits dans la nuit de ce jeudi à vendredi aux environs de 22 h. Le militaire en question travaille au camp Makambo. « On m’a dit qu’il y a deux frères qui se sont disputés entre eux. Le militaire s’appelle Sory Traoré et son grand frère Abou Traoré. Le militaire a pris son fusil, il a fait des rafales, il a tiré, la balle a pris le fils de son grand frère. L’enfant s’appelle Mohamed Traoré, il avait huit (8) ans. Aussitôt, Abou Traoré a pris son enfant pour l’hôpital régional de Conakry, à la T6, c’est là-bas que le petit a rendu l’âme » témoigne le chef de quartier de Dabompa plateau, Sekou Soumah

À la question de savoir où se trouve le militaire, auteur des tirs à rafale, le chef de quartier rapporte que « le militaire s’est rendu dans son camp. Le procureur de Mafanco est informé. Le colonel de l’Eco 17 est informé, J’ai averti ma hiérarchie. On me dit que le militaire s’est rendu au camp, mais c’est le colonel de l’Eco 17 qui me dit que le militaire fait partie de la force spéciale. »

Sous le choc et en colère, le père de l’enfant préfère quitter la famille. Il se trouve auprès de la dépouille de son fils.

Leave A Reply

Your email address will not be published.