Boko Haram enlève plus de 100 élèves dans le nord-est du Nigeria

L’organisation terroriste Boko Haram a enlevé plus de 100 élèves et un enseignant dans une zone de regroupement d’élèves, dans le nord-ouest du Nigeria.

Selon la presse locale qui cite des témoins oculaires, plus de 100 élèves nigérians et un enseignant ont été enlevés par l’organisation terroriste Boko Haram dans la ville de Kuriga, dans le nord-ouest du pays.

Des dizaines d’hommes armés à moto sont entrés dans l’école et ont emmené plus de 100 élèves âgés de 8 à 15 ans ainsi qu’un enseignant, ont indiqué des témoins oculaires.

Un autre témoin oculaire a déclaré qu’un élève a été blessé par balle par les hommes armés au cours des événements. Celui-ci des soins à l’hôpital de Birnin Gwari.

Le gouvernement n’a pas encore communiqué sur la question.

Mercredi, l’organisation terroriste Boko Haram a enlevé des dizaines de femmes et d’enfants qui vivaient dans un camp de réfugiés et se rendaient dans la forêt pour ramasser du bois.

L’incident a eu lieu dans la région de Gamboru Ngala, dans le nord-est du Nigeria, à la frontière avec le Cameroun. Les forces de sécurité ont lancé une opération pour sauver les civils.

Le gouvernement n’a pas communiqué sur le nombre de personnes enlevées. Le journal nigérian Daily Trust, citant le représentant des Nations unies Mohammed Malik, a cependant indiqué que 200 personnes ont été enlevées.

Boko Haram opère dans le nord-est du Nigeria depuis 2009. Il a enlevé 276 écolières dans une école publique de l’État de Borno en 2014.

Le Nigeria est confronté ces derniers temps à des attaques menées par des bandes armées dans différentes régions du pays, ainsi que par Boko Haram et Iswap, la branche de Daech pour l’Afrique de l’Ouest.

Leave A Reply

Your email address will not be published.