[Revue de presse] Amadeus Oury prend ses ponctions, composition du nouveau gouvernement…à Une des journaux

Au cours de cette semaine qui s’achève, les hebdomadaires, Le Lynx, La Lance et L’observateur se sont essentiellement intéressés à la composition du nouveau gouvernement, Amadeus Oury prend ses ponctions, Bah Oury est-il l’homme de la situation…

Dans sa parution numéro 1664 du 4 mars 2024, l’hebdomadaire satirique Le Lynx a barré à sa Une : « Guinée : Le palais de la Colombe a un nouveau locataire. Amadeus Oury prend ses ponctions ! » Sur la question, notre confrère écrit que « jeudi 29 février, Amadeus Bah Oury, le nouveau patron de la Primature guinée-haine a pris ses ponctions. Il s’est appesanti sur le bilan de son prédécesseur Nanard Goumou, remercié avec son équipe pour excès de solidarité et de cohésion. Peut-être que Mamadi Doum-bouillant, le Prési de la Transition, n’a pas transmis au néo PM sa lettre de mission.  »La cérémonie qui nous rassemble aujourd’hui n’est une banalité procolaire. C’est l’expression d’une volonté d’écrire dans le marbre une tradition républicaine de dévolution des charges de responsabilité dans la normalité démocratique. C’est-à-dire un passage de témoin calme, convivial et respectueux. Cela est possible, car cher Bernard, vous avez fait preuve de sens elévé des intérêts supérieurs de la Guinée afin de restaurer son image et la réputation de nos institutions. Nous vous remercions…»

Quant à L’observateur, il a dans son numéro 1192 du 04 mars 2024 a mis à sa Une : « Primature : Bah Oury est-il l’homme de la situation ? » A propos, l’hebdomadaire écrit : « Bah Oury est le troisième de la Transition guinéenne en moins de trois ans… Après une semaine de tergiversations, la junte au pouvoir en Guinée à finalement annoncé son choix pour le poste de Premier ministre : Bah Oury, leader de l’Union des Démocrates pour la Renaissance de la Guinée (UDRG), un petit parti allié à la junte. Cette décision a été accueillie avec pas de grande surprise pour certains, car l’homme était devenu ces derniers temps un fervent défenseur des idées de la junte dans les médias, se transformant presque en son porte-parole automatique. Le Général Mamadi Doumbouya n’est pas allé loin pour trouver son Premier ministre. C’est le moins qu’on puisse dire. Cependant, la question qui préoccupe beaucoup est de savoir si Bah Oury est réellement l’homme de la situation. De nombreux observateurs soulignent qu’il est mal équipé pour résoudre la crise politique actuelle, étant donné son aversion affichée à l’ancienne garde politique, y compris le leader du parti que lui Bah Oury a fondé, l’UFDG, avant d’en être exclu… »

De son côté, La Lance dans son numéro 1412 du 6 mars 2024 a barré à sa Une : « Guinée : Composition du nouveau gouvernement. Le premier défi du Premier ministre ! » Sur la question, le journal précise : « Autant  »c’est au pied du mur qu’on voit le maçon », autant c’est à la composition du gouvernement qu’on commencera à deviner quel Premier ministre sera Amadou Oury, Bah Oury pour les intimes. Une semaine après que Mamadi Doumbouya l’a choisi comme successeur de Bernard Goumou à la Primature, les Guinéens ont les yeux tournés et les oreilles tendues vers le Palais Mohammed Cinq. Ils attendent, impatiemment, de connaître la configuration de la nouvelle équipe. Les membres du gouvernement dissous seront-ils tous ou partiellement, reconduits ? Le seul départ certain, pour le moment, est celui de Bernard Goumou. Pour le reste, tout est possible. Le président de la transition semble aimer déjouer les pronostics, reste l’unique maître du jeu et des horloges… »

A la semaine prochaine

Leave A Reply

Your email address will not be published.