Kankan : découverte d’un corps sans vie au quartier Bordo.

En trois jours, c’est le deuxième corps sans vie d’un jeune garçon âgée de plus d’une vingtaine d’année qui vient d’être découvert dans la matinée de ce mercredi 6 mars 2024 au quartier Bordo se trouvant dans la commune urbaine de kankan plus précisément sur la nationale de kankan-Kissidougou aux environs de 7 h.
Interrogé, Famoudou Diawara, chef de quartier, revient sur les circonstances de cette autre découverte. «Nous sommes réunis ici ce matin parce qu’il y a eu un cas malheureux qui vient de se répéter à Bordo. Avant-hier, on était à l’ENAE, où deux corps ont été retrouvés dans une fosse septique, nous avons dû gérer cela. Aujourd’hui, encore ce mercredi, nous sommes confrontés à un autre fait. Il s’agit d’un citoyen qui n’est pas natif de Bordo, mais qui était de passage. Il avait quitté Siguiri et devait rejoindre sa ville natale, Kissidougou. Comme ici, c’est la grande route, il a préféré attendre le véhicule sous le manguier, et c’est à ce moment-là qu’il a été constaté, à travers les informations que j’ai reçues, qu’il était malade. Ceux qui étaient à côté sont rentrés chez eux en le laissant vivant, mais il a finalement succombé ».

Plus loin, il déplore le retard pris par les médecins légistes avant d’arriver sur les lieux de la découverte. «Ce qui nous a pris beaucoup de temps, c’est le retard de l’hôpital, car nous ne pouvions pas toucher le corps en l’absence du médecin. Finalement, le médecin est arrivé, mais nous avons dû attendre assez longtemps. »

Au moment où nous quittons le lieu, le corps avait été transporté à l’hôpital régional de Kankan en attendant que la famille du défunt soit identifiée.

Kokoly joseph Kolié, correspondant régional à kankan.

Leave A Reply

Your email address will not be published.