Le Mouvement Syndical a poursuivi ce lundi la « concertation » avec le CNDS

Le mouvement syndical guinéen a répondu ce lundi 4 mars 2024 à l’invitation du conseil national du dialogue social (CNDS). Il était question de poursuivre les discussions autour des autres points de revendication après la libération de Sekou Jamal Pendessa.

A l’issue des discussions à huis clos avec Dr Alia Camara, président du CNDS, Amadou Diallo dira qu’il s’agissait d’une concertation. « Nous avons déjà relevé un manquement.  Le président du CNDS nous avait adressé une correspondance pour que nous soyons là à midi. Et parallèlement, à la date d’aujourd’hui le 4 mars, nous avons reçu une autre correspondance du Secrétaire général du ministère de la Fonction publique, pour la même cause mais à des heures différentes. Alors, le mouvement syndical a décidé à la bourse du travail de venir ici et dire solennellement le lieu de rencontre et celui avec lequel nous devons poursuivre les négociations, c’est bien le président du CNDS. Donc, pour se faire, nous avons dit à monsieur le premier ministre que nous souhaiterions que ce soit le CNDS qui poursuive avec nous les négociations. C’est lui, ou rien. Donc, nous sommes à ce niveau. Avant de sortir, je me suis concerté avec le président du CNDS et j’ai dit que ce n’est plus ici que nous allons poursuivre les négociations, mais désormais, au ministère de l’Administration du territoire comme par le passé où nous avons signé le protocole d’accord tripartite. Le président du CNDS a promis de nous adresser des courriers pour une éventuelle information pour une seconde retrouvaille » a dit Amadou Diallo 

Leave A Reply

Your email address will not be published.