L’option militaire de la Cédéao reste possible

L’option d’une intervention militaire de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’ouest (Cédéao) au Niger reste sur la table et la Côte d’Ivoire se conformera aux décisions prises collectivement par l’organe communautaire, « si la Cédéao confirme cette option », a indiqué jeudi le porte-parole du gouvernement ivoirien Amadou Coulibaly, à l’issue du conseil des ministres.

« Ce que nous savons, c’est que la Cédéao a annoncé donc que l’option militaire n’était pas exclue. Elle n’est pas encore revenue sur cette position», a déclaré le ministre de la Communication et des médias, porte-parole du gouvernement Amadou Coulibaly.

Le porte-parole du gouvernement a affirmé que la Côte d’Ivoire est un membre respectueux de ses engagements au sein de la Cédéao, soulignant que si la Cédéao choisit une option particulière pour résoudre la crise régionale, la Côte d’Ivoire suivra cette option en solidarité avec les autres États membres.

Leave A Reply

Your email address will not be published.