Sénégal: Touba accueille le Grand Magal

Des millions de personnes se sont rassemblées, lundi, dans la ville de Touba, à l’est de Dakar, à l’occasion du « Grand Magal », la fête la plus importante de la confrérie musulmane Mouride. Plus de 5 millions de fidèles ont entamé les célébrations en se rendant sur la tombe de Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, proche de la mosquée de Touba.

Le comité d’organisation du Magal, affilié au gouvernement, a indiqué dans un communiqué que le record de participation a été battu cette année avec 5 millions 875 mille 536 personnes rassemblées à Touba. Des hommes politiques, des artistes et des diplomates de pays étrangers participent également à l’évènement centré autour de prières et de sacrifices.

Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké (1853-1927), l’un des plus grands chefs religieux du Sénégal, est considéré comme le fondateur de l’ordre des Mourides. La ville, fondée par Cheikh Bamba en 1887 autour d’un grand arbre inspiré de l’arbre Touba, mentionné dans le Saint Coran, est considérée comme sacrée par les musulmans du Sénégal depuis ce jour.

Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké a résisté aux activités missionnaires des Occidentaux et a mené une lutte pacifique pour maintenir le peuple en contact avec l’islam. Il a été exilé au Gabon entre 1895 et 1902 par les Français et a vécu seul dans la région forestière du pays pendant 7 ans. Pendant son exil au Gabon, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké aurait grandi sur le plan spirituel grâce à ses journées d’adoration et d’autodidaxie intenses.

Magal signifie « honorer, célébrer, magnifier » en wolof, la langue locale la plus parlée dans le pays.

Leave A Reply

Your email address will not be published.